Le patient travail – Tolerant practice (6)

unnamed (2)

Je meurs et renais ainsi sans cesse

à tout ce patient travail qu’il faut

pour démêler les fils de vie

enroulés comme dans un cocon autour du cœur

en préparation des métamorphoses,

avec dans les mains,

les signes de tous ces passages,

l’eau du partage et l’éblouissement de nos amours,

Alors que je marche vers toi

ma petite lumière dans la nuit.