Passage (6)

IMG-1019

Tu traces une géographie que suit déjà l’éveil

depuis le premier frémissement au sein du monde engourdi

jusqu’à ce chant chrysalide au fond de ton cœur

qui ouvre soudain le cocon du songe.

Comme une brume légère s’élevant du sol

dans de grands bras solaires

tu t’envoles comme un printemps

dans le ciel de ta vie.