Démarche artistique

À travers ma peinture, je cherche à dégager des atmosphères et des espaces, propices à l’introspection, ou encore à l’attention portée à un moment d’émotion.

Ma démarche est intuitive. À partir d’une inspiration, d’une émotion, d’un geste spontané, j’assemble des formes et des couleurs qui viennent évoquer un espace. Je le découvre en même temps que je le peins.

L’inspiration peut prendre des formes différentes.

Souvent, elle vient d’impressions de paysages et d’éléments de la nature qui sont en moi et qui s’assemblent de manière plus ou moins abstraite. Je regroupe d’ailleurs ce que je fais depuis quelques années sous le nom des Mouvements intérieurs du paysage, en référence à ce qui s’anime à l’intérieur de la nature dans laquelle on s’immerge et ce qui vient bouger à l’intérieur de nous au même moment. Quelquefois, elle peut aussi venir de textes poétiques que j’écris en parallèle avec ma démarche de peinture. 

Dans tous les cas, au départ, il y a un moment d’attention dans lequel je plonge et qui m’emmène avec ma peinture dans une direction inconnue.

***

Ce processus exige du temps. Je peux travailler sur une peinture quelques heures par jour durant plusieurs semaines, jusqu’à ce que quelque chose émerge et me donne satisfaction.

Il m’est arrivé souvent de me rendre au terme d’une peinture et de tout recommencer, parce qu’elle ne me donnait pas satisfaction. Certaines toiles ont ainsi été totalement transformées depuis les premières configurations jusqu’au résultat final. 

Dans ce processus, je traverse toute une gamme d’émotions. Il y a des découvertes, de beaux moments de joie et parfois aussi le drame, lorsque tout ce que j’ai patiemment élaboré soudain se disloque et disparaît. Puis, quelque chose de nouveau renaît de ce chaos et à un certain point la peinture est terminée, laissant une impression de satisfaction et le plaisir anticipé de la partager. Le chemin a mené à un équilibre où on sent que les choses sont à leur place.

***

L’écriture fait partie intégrale de ma démarche artistique et se déroule un peu de la même manière introspective que ma démarche de peinture.

Les deux se font en parallèle, puis se rejoignent. Quelquefois il peut arriver que la peinture inspire le texte, ou inversement, que le texte soit à l’origine d’une peinture, mais le plus souvent, les deux ont leur propre cheminement et se rencontrent durant le processus de création.

Au terme de celui-ci, chacune de mes peintures est accompagnée d’un poème qui prolonge l’expérience visuelle et en souligne l’émotion. 

***

Ma démarche artistique est autant une recherche sur moi-même qu’un parcours en arts visuels et en écriture.

Pour la plupart d’entre nous, peindre et écrire sont des activités solitaires. C’est comme si je dansais avec moi-même, heure après heure, jour après jour, et que ce tourbillon de solitude ouvrait des espaces par lesquels quelque chose parvenait à naître à travers les formes et les couleurs, ou encore par le truchement des mots. C’est quelquefois réconfortant lorsqu’on sent la paix et le calme en soi et autour de soi. C’est souvent exigeant lorsqu’il faut traverser les moments de difficultés ou de doute de soi.. 

Paradoxalement, c’est aussi une manière de reconnaître sa propre solitude, de la sculpter en objet d’art et de partager l’émotion autour de soi.

La relation au temps joue également un rôle clé dans ma démarche. Je réalise que tout ce que j’ai vécu jusqu’ici dans ma vie m’a amené à ce moment précis que je vis. Dans ce présent, le temps ne passe pas, et il n’y a plus de place pour l’anxiété face à la perspective d’une mort future. C’est un espace-temps de plus grande liberté, qui devient la toile de fond sur laquelle je peins et écris.