Moment de bleu – Blue moment

unnamed (8)23×18, http://www.guybessette.ca

J’avance au sein de ce souffle qui veut jaillir de l’existence, cette lumière bougeant autrement dans le regard.

Parfois, il me semble reconnaître au sein d’un éclat d’éveil, la géographie mouvante de mon appartenance. 

Dans le miroir de ma contemplation les paysages laissent échapper de leurs horizons ouverts une kyrielle de lueurs vives scintillant un court moment dans un même mouvement de recommencement du monde. Dans l’une d’elle, ce petit point de conscience que j’habite.

As I move along this breath wanting to gush into existence, the light slightly shifting  in the gaze, I can sometimes recognize, within a burst of awakening, the moving geography of my belonging.

In the mirror of my contemplation, landscapes open their horizons as a myriad of bright lights take flight, glittering for a short moment in the same movement of renewal of the world. In one of them, this little point of consciousness I inhabit.

Sous le vent – On the lee side

unnamed (10) 28×20,www.guybessette.ca

Ce moment de beauté fragile, penchant sous le vent du temps, se pose dans la paume ouverte de ma mémoire, comme un oiseau contemplant l’éphémère.

Des ciels virevoltent en moi avec quelques images sauvées de l’oubli. J’avance doucement à leur rencontre et me glisse dans leur évanescence.

On the lee side of time, this unique moment of fragile beauty land in the open palm of my memory, like a bird contemplating the ephemeral.

Skies twirl inside me, together with a few images saved from oblivion. I slowly move towards them, gliding into the movement of their evanescence.

 

Empreinte silencieuse – A silent imprint

unnamed (9)18×23, http://www.guybessette.ca

Au gré de ma navigation et du souffle des rêves, les paysages se métamorphosent et se muent en voyages, laissant dans leur sillage quelques éclaboussures de lumière et l’empreinte silencieuse du temps.

Sailing along the coasts of my life and the breath of dreams, I see landscapes metamorphosing into journeys,

leaving in their wake splashes of light

and the silent imprint of time.